Home  >  Auteurs  >  Charles Bukowski

Auteurs

Charles Bukowski Charles Bukowski

Charles Bukowski est né en 1920 en Allemagne et mort en 1994 sous le soleil brûlant de Los Angeles, SA ville. Auteur américain de nouvelles, de poésies, de chroniques et de romans plus ou moins autobiographiques, Bukowski alias Hank, Buk ou encore Henry Chinaski (son alter ego littéraire) a été reconnu tardivement. Outre ceux de Céline et de Dostoïevski, les livres de John Fante l’ont beaucoup inspiré quand il passait ses journées dans les bibliothèques municipales de L.A. Sa vie ravagée par l’alcool, par de nombreuses déceptions sentimentales et par un travail alimentaire de postier fut sauvée par l’écriture et par la rencontre avec une nouvelle muse qui deviendra sa deuxième épouse, Linda Lee. Son œuvre est considérable; mentionnons en vrac quelques titres phares: Souvenirs d’un pas grand chose, Contes de la folie ordinaireLe Postier, Journal d’un vieux dégueulasseWomen. Shakespeare n’a jamais fait ça est le premier ouvrage de Bukowski traduit chez 13e Note.

Nouveautés

Charles Bukowski
Shakespeare n'a jamais fait ça
• Roman : 256 pages
• Traduction : Patrice Carrer et Alexandre Thiltgès
• Parution : mars 2012
• ISBN : 978-2-36374-024-3

Si Shakespeare n'a jamais fait ça, Charles Bukowski, lui, le Rabelais des caniveaux de Los Angeles, ne s'en est pas privé. Dans ce carnet de route (où l’auteur prend la liberté de télescoper deux voyages différents), le « vieux dégueulasse » bourlingue en 1978 entre les plateaux d'Apostrophes (où, étouffé par les questions et l’atmosphère, il boit du riesling au goulot sous le regard médusé de Bernard Pivot et son équipe), l'hôtel de la gare de Nice (une ville « pas à la hauteur »), les cafés et les châteaux d'Heidelberg, les prostituées de Hambourg, les lectures publiques et les rencontres avec ses fans européens, ou encore une visite à son oncle Heinrich à Andernach, où il est né cinquante-huit ans plus tôt. Ce premier voyage en Europe, pour le dernier des misanthropes, n’est pas si facile. Cependant, accompagné par sa future épouse Linda Lee et par ses amis fidèles (le photographe Michael Montfort et, à l’occasion, le traducteur allemand Carl Weisner ou le cinéaste Barbet Schroeder), Hank sera touché de voir ses milliers de lecteurs accourir pour l’entendre lire ses poèmes en sirotant du vin rouge. Ce texte inédit est parsemé de photographies de Buk (par Montfort) entouré et aimé, attentif et curieux, drôle et aimant ; il est complété par quelques poèmes. Un délectable récit de voyage qui nous fait partager le quotidien de Charles Bukowski. Il éreinte avec humour employés de la SNCF ou éditeurs français, se moque en douceur de ce vieux nouveau monde qu’il observe. La sympathie et l’autodérision émanant du livre font de Buk un compagnon de voyage sincère et abordable (comme son livre!). Avis à tous les fans français de Bukowski, l’auteur le plus volé en France et aux États-Unis : ce road-book oublié est enfin en vente dans toutes les bonnes librairies!



Lire la suite

« Qu'on pense aux millions de gens qui vivent ensemble à contrecœur, qui détestent leur boulot mais craignent de le perdre, pas étonnant qu'ils aient des tronches pareilles [...] Je n'aime pas ma propre tronche, je déteste les miroirs. On s'est égarés il y a très longtemps de ça et on ne retrouve plus notre chemin. Quelle merde, hein, mon frère, que notre merde ait meilleure mine que nous. »
Charles Bukowski, Shakespeare n'a jamais fait ça